Promotion de la santé du personnel d’écoles : expériences polonaises

M. Woynarowska-Soldan La Santé en action, Inpes, 2015, n°431, pp.41-43.
Depuis 1992, en Pologne, 2 600 établissements participent à un programme "École promotrice de santé" (EPS) qui se concentre surtout sur la santé des élèves. Depuis 2012, un projet pilote "Promotion de la santé du personnel" promeut la santé des enseignants, du personnel de service et de l’administration, au sein de l’établissement de travail en créant des cadres de vie plus favorables à la santé.
En 2012, la phase de diagnostic de l’état initial a été mis en route dans chaque établissement participant et où chacun a identifié ses propres problèmes : conditions de travail, relations avec le personnel, relations avec les élèves et leurs parents, organisation du travail, compétences professionnelles, comportements liés à la santé.
La première année a été consacrée à l’élaboration du plan d’action et quatre objectifs majeurs ont été identifiés dans les établissements : améliorer la façon de se nourrir et d’accroître l’activité physique, réduire le niveau de bruit à l’école, réorganiser les locaux et améliorer les relations interpersonnelles.
A l’heure du premier bilan, il apparaît que la promotion de la santé du personnel est désormais un sujet débattu dans les établissements, que la majorité des partenaires a adopté une attitude positive par rapport au projet et a retiré une satisfaction d’y avoir participé.
Les difficultés rencontrées tiennent aux problèmes de planification du projet au sein des établissements, au centrage excessif sur le personnel enseignant au détriment des autres professionnels, à l’attitude passive de certains professionnels et à la motivation inégale selon les établissements.
Une fois le programme initié, il reste un chemin long et difficile pour l’implanter et le succès passe par une information au personnel quant au concept de promotion de la santé, une prise de conscience que la santé du personnel est aussi importante que celle des élèves, une planification réaliste, une motivation du personnel pour une meilleure participation et une implication plus importante des personnels non enseignants.
(publié le 9 juillet 2015)