Les effets sur la santé, du travail en porcherie, après l’utilisation d’un équipement de protection respiratoire

Work-related health effects in swine building workers after respiratory protection use J. H. Bønløkke, M. Veillette, A. Mériaux, C. Duchaine, Y. Cormier Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2012, vol 54, n°9, pages 1126-1132. Bibliographie.

Cette étude danoise et canadienne, compare la fonction respiratoire et les marqueurs biologiques de l’inflammation chez les travailleurs du porc après d’une part, une période d’exposition professionnelle avec port de protection respiratoire, et d’autre part sans port de protection respiratoire.

Vingt trois travailleurs ont été examinés avant et après ces 2 périodes de travail. Les résultats ont montré que la concentration d’endotoxines était augmentée de façon similaire (respectivement 24,636 et 28,775 unités d’endotoxines/m3). La capacité vitale forcée était diminuée de 3,1 % après le port de la protection respiratoire (p = 0,01). Les globules blancs étaient plus augmentés (p = 0,01) et l’augmentation des marqueurs plasmatiques de l’inflammation était diminuée (p = 0,015) seulement après une période avec port de protection respiratoire.

L’interleukine 6 plasmatique augmentait (p< 0,0001) avec ou sans port de protection respiratoire.

En conclusion, des réactions biologiques inflammatoires et respiratoires sont induites chez les travailleurs du porc avec ou sans port de protection respiratoire.

(publié le 13 décembre 2012)