Perturbations cognitives et expression de la protéine Tau chez les retraités de la fonderie d’aluminium
Cognitive disorders and Tau-protein expression among retired aluminum smelting workers

X. Lu, R. Liang, Z. Jia, H. Wang, B. Pan, Q. Zhang, Q. Niu Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2014, vol 56, n°2, pages 155-160. Bibliographie.

L’objectif de cette étude chinoise est d’analyser la relation entre les fonctions cognitives et l’expression de la protéine Tau dans les lymphocytes circulants des retraités de fonderie d’aluminium (Al).

Un total de 66 retraités de ce secteur et 70 cas témoins non exposés à l’Al ont été retenus. Les fonctions cognitives ont été évaluées par le test de MMS (Mini Mental Score). L’expression de la protéine Tau dans les lymphocytes circulants a été détectée grâce à un test de Western Blot.

Les fonctions cognitives du groupe exposé étaient significativement plus altérées : 12 cas de troubles cognitifs légers chez les exposés et 4 dans le groupe contrôle. Les taux significativement plus élevés de protéines Tau hyperphosphorylées (p-Tau 181) et (p-tau 231) ont été détectés chez les groupes exposés.

L’étude évoque que l’exposition de longue durée à l’aluminium peut provoquer des troubles cognitifs et que la p-Tau 181 et la p-Tau 231 pourraient être utilisées comme indicateurs pour le déclin cognitif des exposés.

(publié le 14 avril 2014)