Ergonomie, main et clavier

Y. Allieu, M. Grigorian Médecine des Arts, n°73, pp. 23-31. Bibliograpie
Différents travaux se sont attachés à étudier la relation entre mesures anthropométriques de la main et troubles musculosquelettiques dans des populations de pianistes.
L’importance du facteur taille apparaît un élément déterminant notamment un empan inférieur à 22 cm (l’empan étant l’écartement I-V entre la pulpe du pouce et celle de l’auriculaire), la longueur de la main et du majeur et l’écartement pouce-index.
Il s’ensuit que les "petites mains" (les femmes et les Japonais) sont défavorisées dans le jeu pianistique ; l’empan des hommes étant en moyenne plus grand que celui des femmes de 2,54 cm, longueur représentant à peu près une touche sur le clavier conventionnel tandis que l’empan des Japonais est moins important que celui des femmes pianistes de type caucasien.
En conséquence, ces pianistes doivent compenser "par des mouvements articulaires plus amples, plus forts et plus fréquents du poignet et de la pronosupination, facteurs de troubles musculosquelettiques et de pathologie de surmenage". Il n’en reste pas moins que certains morceaux sont impossibles à jouer pour certaines mains.
il existe pourtant des claviers ergonomiques de dimension réduite, susceptibles d’être rapidement adaptés sur un piano conventionnel permettant au pianiste de gagner 2,6 cm lui laissant la possibilité de jouer une touche de plus. Parallèlement, la puissance et l’équilibre des mains en sont également meilleures. Pourquoi ne sont -ils pas plus utilisés ? Probablement selon les auteurs pour des raisons de coût et de marché mais aussi pour des raisons culturelles, la souffrance étant semble-t-il le prix à payer pour l’apprentissage musical !
Il reste néanmoins évident que les enfants devraient apprendre sur un clavier ergonomique adapté sachant que la longueur des mains double durant les deux premières années de la vie et double encore durant le reste de la période de croissance, sans que cela puisse être prévu avec exactitude.
(publié le 18 mars 2013)