Incidence et risque relatif de troubles de l’audition chez les musiciens professionnels
Incidence and relative risk of hearing disorders in professionnal musicians

T. Schink, G. Kreutz, V. Busch, I. Pigeot, W. Ahrens Occupational and Environmental Medicine, 2014, vol 71, n°7, pages 472-476. Bibliographie.

Des troubles auditifs ont été associés à l’exposition professionnelle à la musique : les musiciens peuvent être exposés à de la musique à faible intensité ou non amplifiée, mais ils peuvent aussi présenter des risques élevés de perte d’audition.

Cette étude allemande vise à comparer l’incidence de la perte (IP) et ses sous entités chez les musiciens professionnels comparée avec celle de la population générale.

Une cohorte historique chez les assurés sociaux, âgés entre 19 et 66 ans, a été réalisée issue de salariés provenant de 3 régimes de sécurité sociale entre 2004 et 2008 soit 7 millions d’assurés.

Les taux d’incidence avec IC 95 % d’IP et ses sous-entités : perte auditive (PA), perte auditive par défaut de transmission (PAC), la perte auditive par défaut de perception (PAN), la perte auditive mixte, ainsi que des acouphènes ont été estimés et stratifiés selon l’âge, le sexe et l’état fédéral. Une analyse par régression de Cox a été menée pour estimer le risque relatif ajusté (RRa) et les intervalles de confiance à 95 % pour la PA et ses sous-entités.

Plus de 3 millions d’assurés étaient éligibles dont 2 227 ont été identifiés comme des musiciens professionnels (0,07 %). Pendant la durée de l’étude de 4 ans, 283 697 cas de perte auditive ont été observés, 238 d’entre eux parmi les musiciens professionnels (0,08 %) conduisant à un rapport de taux d’incidence non ajusté de 1,27. Le rapport de risque ajusté de musiciens était de 1,45 (IC 95 % 1,28 à 1,65) pour les pertes auditives et 3,61 (IC 95 % 1,81 à 7,20) pour les sous-entités. Les musiciens professionnels ont donc, dans cette étude, un risque élevé d’avoir des troubles auditifs. L’utilisation de mesures de prévention devrait réduire l’incidence des pertes auditives dans cette population.

(publié le 2 octobre 2014)