Jeu du saxophone, maintien de l’instrument et incidences sur le rachis

E. Lorentz Médecine des Arts, 2007, n°2, p.6-12. Bibliographie

Le saxophone connaît un véritable engouement mais parallèlement les musiciens rapportent de nombreux problèmes de santé liés à la pratique de cet instrument : troubles de la sphère ORL, problèmes respiratoires et douleurs liées au maintien de l’instrument. Le saxophone est porté généralement à l’aide d’un cordon cervical peu contraignant lors du jeu mais qui a l’inconvénient de répartir la charge sur un à deux étages vertébraux, ce qui entraîne rapidement des douleurs également au niveau des membres supérieurs et des mains. Une étude par questionnaire a été menée auprès de 30 saxophonistes (15 amateurs et 15 professionnels) au sein de différents conservatoires régionaux afin de comparer la posture avec instrument à des normes concernant la posture, d’obtenir un bilan diagnostique différentiel qui permette d’estimer l’impact de l’instrument sur la statique du rachis et d’évaluer la posture moyenne des saxophonistes enquêtés. Les saxophonistes, toutes catégories confondues, présentent le même profil, à savoir : projection de la tête vers l’avant, hyperlordose cervicale, hypercyphose thoracique, hyperlordose lombaire. Ce profil est accentué significativement avec l’instrument. Plus de 2/3 d’entre eux ont déjà présenté des douleurs liées à l’instrument et 2/3 en présentent actuellement, localisées exclusivement en région cervicale et dorsale. La prévention repose sur des exercices de stretching actifs, de postures, de tonification musculaire et des conseils d’ergonomie.

09B06124

(publié le 1er septembre 2009)