Fonction respiratoire chez les solistes vocaux, les chanteurs d’opéra et les musiciens d’instruments à vent
Respiratory function in vocal soloists, opera singers and wind instrument musicians

H. Ksinopoulou, C. Hatzoglou, Z. Daniil, K. Gourgoulianis, H. Karetsi La Medicina del Lavoro, 2016, vol 107, n°6, pages 437-443. Bibliographie.

Les études actuelles n’ont pas encore établi de conclusion définitive sur les effets du chant et de la pratique professionnelle des instruments à vent sur la fonction respiratoire d’un individu.

Cette étude grecque étudie la fonction respiratoire des chanteurs d’opéra et des musiciens d’instruments à vent par rapport à un groupe d’individus en bonne santé. Le groupe expérimental comprenait 45 hommes et 38 femmes, 58 chanteurs d’opéra et solistes vocaux et 22 joueurs d’instruments à vent. Les 80 témoins étaient tous non fumeurs, sains et appariés sur l’âge et le genre. La spirométrie a été réalisée avec un spiromètre issu des recommandations de l’American Thoracic Society. L’âge moyen du groupe expérimental était de 47,9 ans pour les hommes et 46,6 ans pour les femmes. Le groupe expérimental et les témoins différaient (p< 0,01) en termes de capacité vitale forcée CVF [% des valeurs prédites : 98,69 ± 13,07 versus 89,62 ± 14,01 (hommes) ; 104,2 ± 17,7 versus 93,8 13±,9 (femmes)], de FEV1 ou VEMS [% des valeurs prédites : 98,69 ± 13,07 versus 89,62 ± 14,01 (hommes)] ; 104,2 ± 17,7 versus 93,8 ± 13,9 (femmes)] et de valeurs du peak flow (p = 0,001),[100,4 ± 18,8 versus 76,7 ± 19,8 (hommes)]. Le rapport FEV1/CVF n’a permis de détecter des différences significatives que chez les femmes (p = 0,001 pour les valeurs prédites).

Les résultats de cette étude démontrent que l’utilisation professionnelle d’un instrument à vent ou le chant chez les solistes et chanteurs d’opéra pourraient avoir des effets bénéfiques sur la fonction respiratoire. Les perspectives thérapeutiques futures et les associations entre fonction respiratoire améliorée bien documentée et la performance du musicien devront être explorées.

(publié le 6 juin 2017)