L’impact du port de l’orthèse chez le pianiste présentant une rhizarthrose

G. Stierlen Médecine des Arts, n°82, pp.50-57. Bibliographie
La rhizarthrose engendre des douleurs impactant la technique pianistique.
Afin d’évaluer l’impact d’orthèses proposées comme traitement fonctionnel aux pianistes atteints de rhizarthrose, une étude a été menée auprès de trois personnes : deux professeurs de piano et un pianiste amateur.
Trois orthèses ont été retenues : une orthèse de série, statique et deux orthèses faites sur mesure, l’une statique et l’autre dynamique.
Toutes les orthèses libéraient au maximum l’articulation métacarpophalangienne du pouce ainsi que le poignet afin de laisser la main libre au clavier.
Deux évaluations ont été réalisées, une à J0 et une à J45.
Les résultats sont encourageants avec une diminution des douleurs pendant le jeu ; ce qui permet de travailler des techniques qui avaient été abandonnées et ainsi de progresser. Les orthèses permettent aussi au pianiste de jouer plus longtemps.
Les orthèses, notamment celles faites sur mesure peuvent apporter une solution aux pianistes souffrant de rhizarthrose, mais l’auteur relativise ses résultats en raison d’un faible effectif, du polymorphisme de la rhizarthrose et d’une technique spécifique aux patientes.
(publié le 2 juin 2017)