Conditions de travail et santé des salariés travaillant auprès des personnes âgées

A. Decoster, E. Fort, A. Leroyer, I. Camus, B. Charbotel Archives des maladies professionnelles et de l’environnement, 2011, vol.72, n°1, pp. 13-23. Bibliographie
Cette étude a pour objectif de décrire les conditions de travail et la santé des salariés travaillant au contact des personnes âgées, en milieu médicalisé ou non, à partir des données de deux grandes études nationales, l’enquête SUMER 2003 (337 salariés identifiés) et l’observatoire EVREST (318 personnes).
Les salariés travaillant auprès des personnes âgées sont en grande majorité de sexe féminin. Ils sont soumis à des contraintes organisationnelles, physiques et psychosociales.
Trois quarts travaillent à temps complet et 83,4% travaillent le dimanche ou les jours fériés en moyenne 24 jours par an et 86,9% travaillent le samedi en moyenne 23 fois par an. Horaires coupés, interruptions de travail pour faire autre chose concernent une personne sur 2. La pression temporelle est forte pour 42% des salariés et 45,7% doivent être polyvalents pour répondre à une situation particulière.
Globalement, le personnel reconnait autonomie, entraide et coopérations dans le travail mais aussi reconnaissance. Si les moyens pour effectuer le travail sont jugés bons par 78% des salariés en termes d’informations, de formation ou de moyens matériels, les moyens humains sont inadaptés pour 50% des salariés.
Le contact avec le public est facteur d’agressions verbales (25,8% de victimes), voire d’agressions physiques ou sexuelles (10,7% de salariés).
Les contraintes physiques sont importantes (postures debout répétées, déplacements à pied, piétinements, manutention de charges lourdes).
Il s’ensuit plus de problèmes de santé pour les salariés travaillant auprès des personnes âgées que pour l’ensemble de la population (asthénie et problèmes rachidiens entrainant une gène dans le travail, douleurs des membres supérieurs).
31,1% ont eu au moins un arrêt maladie d’en moyenne 24,4 jours.
Le travail est stressant pour 46,3% des sujets et 52,6% présentent souvent ou parfois des troubles du sommeil en lien avec le travail. La demande psychologique est plus élevée chez les femmes que chez les hommes
Néanmoins, 85,2% des personnels sont satisfaites voire très satisfaites de leur travail et seulement 28,3% souhaitent changer de poste.
(publié le 6 juin 2011)