Services à la personne

G. Brasseur, C. Gayet, A. Fellmann, C. Ravallec, D. Vaudoux Travail et Sécurité, 2010, n°702, p.19-33
Le secteur de l’aide à la personne (garde d’enfants, aide aux personnes âgées, ménage, jardinage...) connait la plus forte croissance en termes de création d’emplois mais l’image de ces métiers reste souvent négative et la sinistralité élevée (indicateurs classiques supérieurs d’environ 1/4 à la moyenne nationale en lien avec chutes de plain pied, manutentions manuelles sans aides techniques, troubles musculosquelettiques, risque routier, risques chimiques, électriques, risques psychosociaux et usure professionnelle du fait de l’âge souvent élevé des salariés).
Le métier n’est pas encore bien défini mais parmi ses nombreuses missions, l’intervenant à domicile accorde une place importante à l’écoute. Il s’établit alors souvent des liens très forts et il devient parfois difficile de délimiter une frontière entre vie professionnelle et vie privée. Un contrat d’accueil semble une démarche justifiée pour limiter les écarts entre les attentes des bénéficiaires et le rôle des aides à domicile d’autant que ce secteur s’est largement compliqué depuis plusieurs années (augmentation des compétences demandées, obligation de continuité de service, population de plus en plus vulnérable...). Il est primordial d’appréhender le travail réel des aides à domicile, de façon à connaitre les risques qu’ils encourent au quotidien.
Les salariés sont souvent peu qualifiés et "la formation est un levier essentiel à actionner". Il faut informer et mobiliser les structures collectives, les directions d’établissements et les différents acteurs sur les risques professionnels et les aider à définir des actions de prévention. Si cette dernière est déjà présente dans certains domaines (ergonomie, prévention du mal de dos, hygiène, risque routier), il faudrait proposer des groupes de parole avec un psychologue pour rompre l’isolement. Il faudrait aussi prévoir des stages de formation à l’affirmation de soi ainsi qu’à l’accompagnement en fin de vie. .
(publié le 29 avril 2010)