Association entre la contamination de surface par des médicaments anti-néoplasiques avec différentes conditions de travail en pharmacie hospitalière

Association of surface contamination by antineoplastic drugs with different working conditions in hospital pharmacies P. Odraska, L. Dolezalova, J. Kuta, M. Oravec, P. Piler, S. Synek, L. Blaha Archives of Environmental and Occupational Health 2014, vol 69, n°3, pages 148-158. Bibliographie.

Cette étude tchèque examine les niveaux de contamination de surface au cyclophosphamide (CPM) et au platine (PT) en zones de stockage et de préparation des pharmacies des hôpitaux et la relation avec les conditions de travail, au moyen d’un questionnaire. Au total, 259 échantillons ont été prélevés par des lingettes dans 13 pharmacies d’hôpitaux lors de quatre campagnes d’échantillonnage.
Après échantillonage avec un tampon acétate, le cyclophosphamide et le platine ont été mesurés à l’aide d’une chromatographique liquide associée à une spectroscopie de masse et par couplage inductif de spectroscopie de masse à plasma. Les concentrations moyennes variaient de moins de 2 à 61 pg/cm2 de CPM et de moins de 2 à 6,9 pg/cm2 de PT.

L’évaluation statistique des données de surveillance a révélé que le niveau de contamination a été fortement influencé par le débit de la pharmacie (exprimé en nombre de chimiothérapies préparées par semaine), l’expertise du personnel (participation des pharmacies avec les bonnes pratiques) et le matériau de surface.

(publié le 6 novembre 2014)