Dépistage en milieu de travail de la dermatose des mains : une étude pilote
Workplace screening for hand dermatitis : a pilot study

K. Nichol, R. Copes, S. Spielmann, K. Kersey, J. Eriksson, L. Holness Occupational Medicine 2016, vol 66, n°1, pages 46-49. Bibliographie.

Les professionnels de santé ont un risque accru de développer une maladie professionnelle de la peau (OSD) comme la dermatose principalement en raison de l’exposition professionnelle à l’humidité. L’identification de facteurs de risque et le dépistage en milieu professionnel peuvent aider au dépistage précoce d’OSD afin d’éviter la chronicité des lésions.

Cette enquête canadienne détermine les facteurs de risque et les résultats cliniques de dermatose de la main en utilisant un outil de dépistage en milieu de travail.

Les employés d’un hôpital universitaire de Toronto, Canada, ont été invités à remplir deux parties d’un outil de dépistage de dermatose de la main. La première partie s’enquiert des habitudes en matière d’hygiène des mains et la deuxième partie comprend un examen visuel de la main de chaque participant par un professionnel de santé avec 3 stades de classification ; stade 1 : normal, stade 2 : dermatose moyenne, stade 3 : dermatose moyenne à sévère. Les facteurs de risque ont été déterminés en utilisant l’analyse du chi-2 et une analyse de Cochran-Armitage sur une variable dichotomisée, où le « oui » représentait une classification de dermatose moyenne ou moyenne/sévère.

Il y avait 183 participants sur 643 employés admissibles (28%). La dermatose moyenne ou moyenne/sévère était présente chez 72 % des participants. Ces employés étaient plus susceptibles de travailler directement avec les patients, avaient travaillé plus longtemps dans un établissement de soins, se lavaient les mains et changeaient de gants plus fréquemment, portaient ces gants plusieurs heures par jour, avaient des antécédents d’eczéma ou de dermatite et signalaient une éruption actuelle sur les mains ou sur le corps dans les 12 derniers mois.
Ainsi, un pourcentage élevé de professionnels de santé ont une dermatose et des facteurs de risque de dermatose.
Ces résultats plaident en faveur d’une attention accrue de la prévention et de l’identification précoce des dermatoses des mains par des outils de dépistage en milieu de travail.

(publié le 6 juin 2016)