Risques infectieux des fumées laser : exemple des papillomavirus humains

S. Peyrot, G. Brochard, C. Le Bâcle Références en Santé au Travail, 2012, n°135, pp. 125-133. Bibliographie
Les papillomavirus sont des virus extrêmement répandus, qui entraînent chez l’homme des pathologies bénignes (verrues cutanées et plantaires, verrues ano-génitales, papillomatose laryngée, etc.), mais aussi des pathologies cancéreuses (du col utérin, de l’oropharynx, de l’amygdale...).
Le traitement au laser fait partie de l’arsenal thérapeutique courant de certaines lésions.
Lors de ce traitement, les tissus infectés sont échauffés et volatilisés sous forme de fumée contenant 5% de substances nocives et notamment des bactéries, des virus, des cellules viables et de l’ADN nu de HPV dont le potentiel infectieux est difficile à déterminer.
Le risque est celui de contaminer les voies aériennes du soignant surtout lorsque la charge virale des lésions traitées est élevée et qu’il s’agit d’un HPV-HR (haut risque).
Interviennent aussi dans l’évaluation du risque, les paramètres de réglage des lasers. L’utilisation du laser à une faible puissance serait plus dangereuse en raison de la présence de virus viables dans les fumées mais aussi de la nécessité d’un temps de contact plus long donc dégageant plus de fumées.
Même si ce risque est peu important, il ne doit pas être négligé. En effet, deux cas d’infection HPV au niveau laryngé chez le personnel de santé, possiblement d’origine professionnelle, décrits dans la littérature, doivent alerter.
Hormis les recommandations en termes de sécurité ayant pour but de limiter les risques de brûlure pour l’œil et la peau lors de l’utilisation des lasers, la France ne dispose pas de réglementation ni de recommandation officielle sur la prévention des risques infectieux des lasers. En s’inspirant de ce qui se fait dans les pays d’Europe du Nord et du continent nord-américain, les auteurs recommandent la mise en place d’un programme standardisé de prévention collective (signalisation, ventilation générale, aspiration locale), de formation et d’information à mettre en place dans les entreprises employant des lasers.
(publié le 31 octobre 2013)