Exposition du personnel soignant au protoxyde d’azote

M-A. Denis, R. Cadot, A. Bergeret Archives des maladies professionnelles et de l’environnement, 2016, vol.77, n°4, pp.640-649. Références
Le MEOPA (mélange équimoléculaire d’oxygène et de protoxyde d’azote) est utilisé à titre antalgique dans les unités de soins ou les services d’urgence et dans cette indication (contrairement aux blocs opératoires), les niveaux d’exposition au protoxyde d’azote semblent insuffisamment maîtrisés alors que cette substance est potentiellement responsable d’une atteinte de la fertilité féminine et d’avortements spontanés au premier trimestre de la grossesse.
Afin d’évaluer le risque pour le personnel soignant, une étude a été menée dans certains services de pédiatrie d’un hôpital ancien puis dans les unités du nouvel hôpital, en pratiquant dix séries de mesurages atmosphériques de protoxyde d’azote.
Sur les deux hôpitaux, la valeur limite moyenne d’exposition recommandée de 25 ppm sur la journée est dépassée dans 4 des 6 services (entre 2,5 et 164 ppm) et la valeur limite préconisée de 200 ppm sur les courtes durées est dépassée dans 5 des unités.
Les résultats ne montrent pas d’évolution des niveaux d’exposition depuis le transfert vers l’hôpital de conception récente. En effet, les taux ambiants peuvent rester supérieurs à 25 ppm jusqu’à 30 minutes après le soin. Il semble que la surexposition du personnel soit principalement consécutive à une utilisation du protoxyde d’azote dans des locaux exigus et non ventilés. Certaines pratiques peuvent diminuer le niveau d’exposition, notamment l’ouverture de la porte pendant la durée des soins.
Parallèlement, les modalités d’utilisation du masque facial destiné au patient doivent être améliorées.
La prévention repose sur l’utilisation appropriée des matériels de distribution du MEOPA et le respect de délivrance des gaz, mais aussi sur une extraction efficace de l’air.
Les femmes enceintes veilleront à ne pas s’exposer lors des petits gestes pour prélèvements veineux.
(publié le 1er décembre 2016)