Le personnel des hôpitaux est-il en bonne santé ? Une étude des facteurs cardiométaboliques, comportementaux et psychosociaux associés à l’obésité chez le personnel hospitalier
Are hospital workers healthy ? A study of cardiometabolic, behavioral and psychosocial factors associated with obesity among hospital workers.

S. Sharma, M. Upadhyaya, M. Karhade, W. Baun, W. Perkison, L. Pompeii, H. Brown, D. Hoelscher Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2016, vol 58, n°12, pp.1231-1238. Bibliographie.

Cette étude américaine évalue les facteurs cardiométaboliques, comportementaux et psychosociaux associés à l’obésité chez les employés hospitaliers. 924 employés de 6 hôpitaux du Texas ont participé à cette étude transversale de 2012 à 2013. Les associations entre le poids et le tour de taille, la tension artérielle, des biomarqueurs, l’alimentation, l’activité physique, la sédentarité et les facteurs psychosociaux ont été évaluées. Environ 78,1 % des employés étaient en surpoids ou obèses. Les obèses (IMC supérieur ou égal à 30 kg/m²) avaient une consommation plus élevée de pommes de terre, graisses, boissons sucrées et passaient plus de temps à regarder la télévision, à jouer aux jeux vidéos, à être assis que ceux qui avaient un poids normal. L’obésité était associée positivement à la tension artérielle, la glycémie, la LDL et négativement au HDL.
Enfin 78,8 % de ces travailleurs étaient insatisfaits de leurs conditions de travail, cette insatisfaction étant plus élevée chez les obèses. Le surpoids (IMC compris entre 25 et 29,9 kg/m²) était associé positivement à la tension artérielle mais pas à d’autres variables.

Ainsi comprendre le profil de risque du personnel hospitalier est essentiel au développement d’actions efficaces.

(publié le 5 février 2018)