Prendre soin des professionnels de santé : quels besoins émergent en situation de crise ?

A-M. Duarte Actualité et dossier en santé publique (adsp), La Documentation Française, 2020, n°110, pp. 50-52. Bibliographie p.59

La qualité de vie au travail représente une des préoccupations majeures des professionnels de santé et les institutions hospitalières s’y intéressent de plus en plus, au regard des enjeux de performance et de fidélisation du personnel.

Une enquête qualitative en milieu hospitalier a mis en évidence les sources de souffrance des soignants et propose des solutions.

La souffrance invisible, la grande fatigue physique et psychologique, une forte charge émotionnelle non exprimée nécessitent un besoin d’écoute et un soutien des pairs surtout en situation de crise. Un soignant s’exprime ainsi :" il faut privilégier les moments de partage, créer un sentiment de groupe qui va resserrer les liens et soutenir moralement le professionnel".
S’y ajoutent des rythmes de travail élevés et l’impossibilité de partager avec leurs proche, les situations difficiles au travail, pour respecter le secret professionnel et les questions éthiques, avec la sensation de devoir mettre à l’écart vie personnelle et familiale.

Les solutions ?
Promouvoir des temps d’échange pour libérer la parole et former les équipes à une démarche d’accompagnement des pairs notamment au développement du bien-être individuel et collectif, à des stratégies d’adaptation aux situations de stress et à l’appropriation des compétences d’intelligence émotionnelle.

Les baromètres de qualité de vie au travail sont à utiliser régulièrement sous réserve d’anonymat, ce qui permettra aux professionnels de s’exprimer librement sur leurs conditions de vie au travail et de mettre en évidence les principaux axes à améliorer.

L’essentiel est d’apprendre à "faire ensemble".

(publié le 27 novembre 2020)