Qualité de vie au travail dans les établissements de santé, l’enjeu de la qualité des soins ?

Réseau Anact-Aract Travail et Changement, 2017, n°366, 14 pp.
Le lien entre conditions de travail des personnels soignants et qualité des soins délivrés fait aujourd’hui largement consensus.
L’enjeu est d’importance avec 3 000 établissements de soins et 2 millions de professionnels exerçant de multiples métiers, dans un environnement sous pression.
"La Qualité de vie au travail (QVT) n’est pas un projet supplémentaire, mais une ressource intéressant tous les projets.... Il s’agit d’une démarche participative et progressive qui conduit le collectif de travail à réinterroger les organisations en place pour retrouver les marges de manœuvre nécessaires à la réalisation d’un travail de qualité"... L’objectif est d’associer les salariés concernés par des changements pour tenir compte de leur expérience et de leur connaissance des activités dans la préfiguration d’un nouvelle organisation".
Cela sous-tend écoute, dialogues, partage d’expériences, création de boite à outils au service des entreprises et de leurs salariés, évolution du management de proximité, tentatives pour réduire la charge de travail, baisser les objectifs de productivité devenus intenables, repenser la conception des organisations en s’appuyant sur le travail réel. Tout cela sera bâti sur une approche participative et pluridisciplinaire qui devrait intégrer à terme les usagers.
Une stratégie nationale portée par le ministère est en place incluant un dispositif de certification adapté par la Haute Autorité de Santé (HAS) et 11 clusters sociaux impliquant 80 établissements. Le programme d’actions doit rejoindre l’attente des salariés en matière d’amélioration des conditions de travail.
(publié le 28 avril 2017)