Absence pour maladie et type d’exposition pendant les vols aériens chez les membres d’équipage
Sickness absence and flight type exposure in flight crew members

A. Van Drongelen, A.Van Der Beek, G. Penders, H. Hlobil, T.Smid, C. Boot Occupational Medicine 2015, vol 65, n°1, pages 61-66. Bibliographie.

Les recherches sur le travail en équipe ont montré que la relation entre l’exposition à des horaires de travail irréguliers et l’absence pour maladie peuvent varier selon le type de population professionnelle. On dispose de peu d’informations sur la prévalence des absences pour maladie chez les membres d’équipage aériens ou sur la relation entre les expositions à différents horaires de vol et les absences pour maladie dans cette population.

Cette enquête hollandaise examine l’association entre l’exposition cumulée à différents types de vols et l’absence pour maladie chez les membres de l’équipage. La population étudiée, sur une cohorte historique de 5 ans, était composée de membres d’équipage. Des données sur les horaires des vols et les absences pour maladie ont été obtenues à partir des dossiers de l’entreprise.

L’association entre l’exposition cumulée à des types de vols et les épisodes d’absences > à 7 jours a été déterminée par une analyse par régression logistique unie et multivariée. Des modèles ajustés ont été obtenus en tenant compte des facteurs de confusion potentiels. Des absences pour maladie, ayant eu lieu précédemment, ont été ajoutées pour obtenir les modèles complets.

Les dossiers de 8 228 employés ont été analysés. Les analyses uni-variées ajustées ont montré que le nombre de vols moyen-courriers et les vols comportant le passage de plusieurs fuseaux horaires ont été associés à une augmentation des odds ratios d’absence pour maladie. Les analyses multivariées n’ont montré aucune association significative entre les types de vol et les absences pour maladie sauf chez les membres d’équipage ayant déjà eu des arrêts pour maladie précédemment.

Ainsi, l’exposition cumulative aux différents types de vol n’a pas été associée de façon indépendante avec les absences pour maladie chez les membres d’équipage.

Les absences pour maladies précédentes peuvent prédire les absences ultérieures ; des stratégies de prévention ciblées sur les membres d’équipage ayant antérieurement un fort taux d’absence, peuvent être efficaces.

(publié le 30 juillet 2015)