Le syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS) et les troubles de l’humeur dans une population de transporteurs routiers

La Sindrome delle apnee ostruttive del sonno (OSAS) e i disturbi dell’unmore in una popolazione di autotrasportatori M. Ruberto, F. Liotti La Medicina del Lavoro, 2011, vol 102, n°2, pages 201-207. Bibliographie.

Un nombre croissant d’articles de la littérature pointent la prévalence élevée de troubles de l’humeur chez les patients atteints de SAOS. Le but de cette étude était de vérifier la présence de troubles dépressifs et leur relation avec la SAOS dans une population de conducteurs de transports publics. Cent soixante quatre conducteurs de bus napolitains ont bénéficié d’une évaluation anthropométrique et biochimique, de l’administration des questionnaires d’Epworth sur la somnolence et de l’échelle de dépression de Zung ainsi que d’une polysomnographie (PSG). Les données ont été comparées avec celles d’un groupe de référence apparié de 171 sujets. Les deux groupes de sujets différaient au regard de l’Indice de Masse Corporelle (IMC) (p< 0,001), du tour de cou (p< 0,001), de la glycémie à jeun (p< 0,001), du taux d’insuline de base (p< 0,001) et de l’index HOMA* (p< 0,001), du degré de somnolence au cours de la journée (p< 0,001) et du score de l’échelle de Zung (p< 0,001). La polysomnographie révélait des différences significatives dans le nombre d’évènements respiratoires par heure de sommeil (AHI) (p< 0,001), l’ODI (oxygène désaturation index) (p< 0,001), aussi bien dans les valeurs absolues que dans les moyennes (pour les 2, p< 0,001), dans la durée totale de sommeil avec des valeurs de niveau de saturation en O2 <90% (p< 0,001) et <80% (p< 0,001). L’analyse par le test de corrélation de Pearson a montré une relation linéaire entre l’AHI et l’échelle de Zung (r = 0,75, p= 0,000) et entre l’ODI et l’échelle d’Epworth (r = 0,59, p= 0,000).

En conclusion, le rôle des troubles respiratoires liés au sommeil et la modulation de l’humeur est bien connu dans la littérature. Les résultats de cette enquête mettent en lumière la relation entre le SAOS et l’altération de l’humeur chez les conducteurs de bus urbains, suggérant le besoin d’une approche multidisciplinaire pour évaluer la santé dans ce groupe professionnel et en se penchant sur l’évaluation de tous les troubles du sommeil en particulier ceux d’origine respiratoire.

* index HOMA : modèle mathématique destiné à quantifier l’entité de la présence de résistance insulinique et l’estimation de l’insulinorésistance de base.

(publié le 21 juillet 2011)