Mortalité par ischémie cardiaque et nombre d’années de travail chez les travailleurs du transport routier
Ischaemic heart disease mortality and years of work in trucking industry workers

Occupational and Environmental Medicine, 2013, vol 70, n°8, pages 523-528. Bibliographie.

Des preuves issues d’enquêtes en population générale et de cohortes professionnelles ont identifié la pollution de l’air par les véhicules à moteur comme un facteur de risque pour les affections cardiovasculaires. Dans une cohorte de transporteurs routiers américains, ayant une exposition régulière aux gaz d’échappement, les auteurs avaient antérieurement observé des ratios élevés de mortalité standardisés par ischémie cardiaque (IC) par rapport aux membres de la population générale des Etats-Unis. C’est pourquoi, les auteurs ont examiné l’association du nombre d’années de travail dans les métiers exposant aux gaz d’échappement et la mortalité par IC au sein de cette cohorte.

Les auteurs ont calculé le nombre d’années de travail dans huit groupes de métiers pour 30 758 travailleurs en recourant aux dossiers professionnels de quatre entreprises couvrant l’ensemble du territoire des USA. Une régression du risque proportionnel a été utilisée pour examiner les relations entre la mortalité par IC, de 1985 à 2000, et la durée de l’emploi dans chaque groupe de métiers.

Les ratios de risque pour au moins une année de travail dans chaque métier étaient élevés pour les dockers, les transporteurs routiers au long cours, les chauffeurs livreurs, les motards, les mécaniciens d’entretien, et les coursiers. Il y avait une suggestion d’une augmentation du risque de mortalité par IC avec l’augmentation du nombre d’années de travail comme chauffeurs sur longue distance, chauffeur livreur, motard et docker.

En conclusion, ces résultats suggèrent un risque élevé de mortalité par IC chez les travailleurs ayant eu une histoire professionnelle d’exposition régulière aux gaz d’échappement.

(publié le 31 octobre 2013)