Origine des accidents impliquant des autocars et des poids lourds

Prévent Focus, 2011, n°7, pp.10-12
Le Belgian Accident Research Teal (BART) qui recense les évolutions liées à la sécurité routière a procédé à une enquête approfondie sur les causes des accidents impliquant des autocars et des poids lourds sur l’ensemble du territoire belge.
Il en ressort que le nombre d’accidents de poids lourds par milliard de kilomètres parcourus est inférieur de moitié à celui de l’ensemble des véhicules. Mais les accidents impliquant un poids lourd ou un autocar ont souvent une issue fatale (12% des accidents mortels impliquent un poids lourd) et près de la moitié des personnes décédées lors d’un accident impliquant un poids lourd à un carrefour sont des cyclistes.
9 accidents sur 10 seraient imputables à une erreur humaine : comportement d’observation (problème de l’angle mort), distraction, fatigue, vitesse, et à un moindre degré, consommation d’alcool et âge.
Les facteurs liés à la circulation qui interviennent sont les conditions de circulation, les embouteillages, les infrastructures. S’y ajoutent les facteurs extérieurs à la chaussée telles que la signalisation et les caractéristiques techniques des véhicules (qui font que les camions ont un avantage indéniable de taille par rapport aux autres usagers de la route).
Les chercheurs du BART proposent des pistes de prévention visant le comportement (notamment une formation et une sensibilisation au problème des angles morts, des campagnes de sensibilisation concernant la fatigue au volant, la distraction, la conduite sous l’emprise de l’alcool, la conduite à tenir en cas de véhicule en panne) et les véhicules (caméras d’angle mort, pare-brise élargi pour une meilleure vision, signalisation auditive des poids lourds qui dévient de leur trajectoire, caméra marche arrière, etc.).
(publié le 6 décembre 2011)