L’organisation de travail des chauffeurs poids lourds longue distance et l’association avec l’indice de masse corporelle
The work organization of long-haul truck drivers and the association with body mass index

A. Hege, Y. Apostolopoulos, M. Perko, S. Sönmez, R. Strack Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2016, vol 58, n°7, pp. 712-717. Bibliographie.

L’objectif de cette enquête américaine était d’étudier les relations entre les caractéristiques organisationnelles de travail (nombre d’heures travaillées, horaires de travail, stress professionnel) avec l’indice de masse corporelle (IMC) chez les conducteurs poids lourds de longue distance.
Les données de l’enquête réalisée en face à face ont d’abord été recueillies, suivies du relevé de mesures anthropométriques incluant la taille et le poids (n = 260). Une régression logistique a été utilisée pour identifier les prédicteurs significatifs d’IMC et analyser les odds ratios.
L’IMC moyen était de 33,40 kg/m² avec 64,2 % d’obèses (IMC > 30 kg/m²) et 18,4 % d’obèses morbides extrêmes (IMC > 40 kg /m²).

Travailler plus de 11 heures par jour était associé à une augmentation statistiquement significative de l’odds ratio d’être obèse morbide extrême.

Les résultats suggèrent que travailler plus de 11 h/jour a une influence majeure sur les odds ratio d’obésité dans cette population. Les résultats s’alignent sur l’approche du NIOSH (National Institute for Occupational Safety and Health) qui propose d’intégrer ces données dans le bilan concernant la santé des travailleurs.

(publié le 27 juin 2017)