Blessures oculaires.
Intervenir rapidement

C. Barruyer Prévention BTP, 2018, n°216, pp. 38-40

Lors de certaines activités professionnelles, notamment dans le BTP, les yeux sont particulièrement exposés (nuages de poussières ou de particules émis lors de certains travaux, jets de produits chimiques irritants, voire caustiques, projections d’objets pointus lors d’opérations de perçage, d’usinage, de ponçage...)

Brûlures oculaires : urgence quel que soit le type de brûlure : thermique ou chimique." tout se joue dans les premières secondes" et 90% du traitement réside dans le lavage immédiat. Quel que soit le produit projeté (base ou acide), il faut rincer à l’eau du robinet à température ambiante et à pression modérée, à défaut utiliser eau en bouteille ou eau pour préparer le béton, ou ce que l’on a sous la main. Bien écarter les paupières pour rincer les culs-de-sac conjonctivaux. Les lentilles seront enlevées immédiatement même si c’est douloureux. Penser aussi à décontaminer l’autre œil.

Corps étranger : Prudence
Ne surtout pas enlever l’objet ; empêcher le blessé de se frotter les yeux ; transférer immédiatement vers les urgences.

Œil rouge et/ou douleur même en l’absence de traumatisme : examen rapide par un médecin.

La prévention repose sur la protection des opérateurs, d’abord protection collective : bonne ordonnance du chantier, fermeture des contenants, bonne connaissance des produits utilisés, aspiration à la source, .... et ensuite protection individuelle : lunettes, écrans faciaux en s’assurant que les porteurs de lunettes correctrices pourront les utiliser.

(publié le 19 mars 2018)