Prise en charge d’une hémorragie externe en entreprise : les premières minutes

I. Cuyaubère, P. Hache Références en Santé au Travail, 2018, n°153, pp. 113-118. Bibliographie
Cet article écrit par un interne en médecine du travail et un conseiller médical en santé au travail de l’INRS définit le rôle des deux premiers intervenants en entreprise, capables d’effectuer dan l’urgence les gestes de secours adaptés en cas d’hémorragie externe : le sauveteur secouriste du travail et l’infirmer en santé au travail. Ce dernier peut effectuer certains actes soit dans le cadre d’un protocole, soit dans celui d’une prescription.
Les données présentées sont issues de différents référentiels faisant le point sur le rôle de ces intervenants.
Outre le rappel des actions à mener par le sauveur-secouriste du travail, sont passées en revue les techniques de compression : compression manuelle, pansement compressif et garrot ré-introduit depuis 2017 (ce dernier face à une plaie de nature contondante ou pénétrante, située sur un membre). Il est impératif de noter l’heure de pose du garrot qui doit être visible au premier coup d’œil par les secours extérieurs qui interviendront (SAMU, sapeurs-pompiers).
L’organisation des secours sera prévue en fonction des risques de l’entreprise après concertation entre l’employeur et le médecin du travail et avis des structures de secours extérieurs et inclura le choix du matériel nécessaire et la formation à délivrer au personnel.
(publié le 16 mai 2018)