Dépistage et gestion du mésusage des substances psychoactives (SPA) susceptibles de générer des troubles du comportement en milieu professionnel

Texte court des recommandations Références en Santé au Travail, 2013, n°134, pp. 53-. Bibliographie

Les actions de prévention de la consommation d’alcool et de drogue sur le lieu de travail sont désormais explicitement mentionnées dans les missions des services de santé au travail.
La Société française d’alcoologie (SFA) et la Société française de médecine du travail (SFMT) ont émis des recommandations quant au dépistage et à la gestion du mésusage de substances psychoactives en milieu de travail.
Les médecins du travail doivent s’engager dans des actions de promotion de la santé et de prévention des conduites addictives vis-à-vis des SPA et des actions d’accompagnement des personnes en difficulté dues à ces consommations de SPA.
Le médecin du travail doit être en capacité de proposer systématiquement à tout salarié, une évaluation clinique de sa consommation et de l’informer de son niveau de risque et le cas échéant de le faire bénéficier d’une intervention brève sur le mode motivationnel visant à réduire sa consommation.
Il est recommandé d’utiliser des questionnaires validés en santé au travail.

Ce "texte court des recommandations" doit impérativement être consulté par les médecins du travail. Il leur apportera "des connaissances sur le mésusage des SPA,"... "des outils, des procédures pour améliorer le dépistage et la prise en charge des consommations à risque de SPA et de définir les modalités et la place du dépistage".

(publié le 30 septembre 2013)