Héroïne : le retour

L. Karila, O. Cottencin, M. Reynaud La Revue du Praticien, Médecine Générale, 2008, n°807, p. 830-831. Bibliographie

« La consommation d’héroïne, en baisse ces dernières années, augmente à nouveau ». Le nouveau consommateur est âgé de 21 à 29 ans, fume ou sniffe l’héroïne ; il est sans emploi dans plus de 50% des cas et vit le plus souvent dans l’ Est, le Nord-Pas-de-Calais ou l’Île-de-France.

L’intoxication aiguë s’accompagne d’un certain nombre de troubles comportementaux et psychologiques associés à des manifestations cliniques. Le syndrome de sevrage est l’un des signes de dépendance ; il dure une semaine et retentit sur les activités sociales ou professionnelles. De très nombreuses complications aiguës émaillent cette dépendance : neurologiques, psychiatriques, infectieuses, cardiovasculaires, sociales.

La prise en charge thérapeutique comprend le sevrage et la substitution associés à un accompagnement psychothérapeutique. « En plus de la buprénorphine haut dosage (Subutex® ou générique) et de la méthadone sirop, on disposera bientôt de la combinaison buprénorphine-naloxone et de la méthadone en gélules »*.

*NDLR la méthadone sous sa forme gélule a obtenu l’autorisation de mise sur le marché en avril 2008.

09B0260

(publié le 17 février 2009)