Impact de l’utilisation associée de benzodiazépines et d’opiacés sur le coût des indemnisations des travailleurs
Impact of the combine use of benzodiazepines and opioids on workers’ compensation claim cost

R. Lavin, X. Tao, L. Yuspeh, E. Bernacki Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2014, vol 56 n°9, pages 973-978. Bibliographie.
Cette étude américaine étudie les modes d’utilisation et l’impact des coûts d’indemnisation des prescriptions de benzodiazépine (BZP) et d’opiacés chez les travailleurs. Une cohorte de 11 394 cas d’indemnisations en Louisiane de 1999 à 2002 a été suivie pendant sept ans après cette indemnisation.
Dans cette cohorte, les benzodiazépines étaient presque toujours prescrites en association avec des opiacés. Les odds ratios des BZP utilisées seules, ou avec des opiacés à action brève ou des opiacés à action prolongée pour des sinistres > 100 000 dollars étaient respectivement de 2,74 ; 4,69 et 14,24 (après ajustement sur le sexe, la lombalgie, le statut marital, la participation d’un avocat). Les doses quotidiennes moyennes de BZP ont augmenté trois ans après le sinistre et ont atteint ensuite un plateau, alors que la dose moyenne d’opiacés a augmenté par palier chaque année après le sinistre.
Ainsi, l’ajout de BZP à un opiacé augmente de façon significative les coûts d’indemnisation des travailleurs.
(publié le 26 janvier 2015)