Hypertension et profession chez les seniors

Hypertension and occupation among seniors

On dispose de peu de connaissances sur les associations statistiques entre la profession et l’hypertension pour des personnes âgées de plus de 65 ans. Les auteurs américains ont analysé les données transversales de l’enquête effectuée aux Etats-Unis en 2004 sur la retraite et la santé. Ils ont extrait 12 sous-échantillons par sexe spécifique (âgés de plus de 65 ans, âgés de plus de 70 ans et âgés de plus de 75 ans) de sujets qui signalaient avoir travaillé au moins un an ou pendant 10 ans dans la même société. Pour les plus de 65 ans ayant au moins un an d’ancienneté dans une profession, les effectifs étaient de n=3 645 hommes et n=3 644 femmes. L’hypertension était basée sur l’allégation des sujets selon le diagnostic de leur médecin. Des régressions logistiques prenant en compte les variables démographiques et les facteurs de risque ont été réalisées. Après ajustement pour les variables de contrôle qui incluaient le niveau d’études, l’origine ethnique, les revenus, le tabagisme, la consommation d’alcool, l’indice de masse corporelle, et un bon nombre de comorbidités, les professions suivantes étaient significativement (p< 0,05) plus souvent concernées que les chefs d’entreprises par le signalement d’une hypertension dans au moins deux des sous échantillons pour les femmes : professions libérales, personnels de vente, employées de maison pour le ménage, et employées de service à la personne. Les professions statistiquement significatives dans au moins deux des six sous-échantillons pour les hommes étaient : les vendeurs, les employés de service à la personne, les mécaniciens, les employés de la promotion immobilière, les salariés de la production de haute précision et les opérateurs.

En conclusion, des professions exercées et en particulier, des professions exercées juste avant la retraite constituaient des facteurs de risque d’hypertension chez les seniors.

(publié le 15 juin 2010)