Pertes de productivité professionnelle chez les travailleurs vieillissants. Le cas du cancer colo-rectal.
Work-related productivity losses in an era of ageing populations. The case of colorectal cancer

P. Hanly, P. Walsh, A. Céilleachair, M. Skally, A. Staines, K. Kapur, P. Fitzpatrick, L. Sharp Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2013, vol 55, n°2, pages 128-134. Bibliographie.

Cette enquête irlandaise a examiné les motifs et les coûts d’une perte de productivité liée au cancer colo-rectal et en particulier, comment l’attribution d’une pension précoce affecte ces coûts.

Pour cela, une enquête postale a été réalisée chez des patients atteints de cancer colo-rectal (6 à 30 mois après le diagnostic, n = 159) entre mars 2010 et janvier 2011.

Les montants d’une pension d’invalidité temporaire ou permanente ou les coûts d’une mortalité prématurée ont été évalués en fonction des niveaux de salaire.

Presque 40 % des répondants ont cessé le travail de façon permanente après le diagnostic et 90 % de façon temporaire. Les coûts totaux d’une baisse de la productivité par personne ont été estimés à 205 847 euros, en 2008, pour retraite à 65 ans. Quand l’âge de la retraite est à 70 ans, la perte de productivité augmente d’au moins la moitié (303 992 euros). Cette étude démontre l’effet considérable de la perte de productivité associée au cancer colo-rectal et met en évidence l’effet du départ précoce en retraite sur les coûts.

(publié le 17 juillet 2013)