Aptitude à l’exposition aux rayonnements ionisants des travailleurs ayant des antécédents de tumeur maligne : critères d’évaluation et analyse d’études
Il giudizio di idoneità al rischio da esposizione a radiazioni ionizzanti nei lavoratori con pregressa patologia neoplastica : criteri di valutazione e analisi di una casistica

G. Taino, E. Giroletti, A. Delogu, G. Malagờ, G. Corona, J. Businaro, M. Imbriani La Medicina del Lavoro, 2014, vol 105, n°6, pages 445-472. Bibliographie.

L’augmentation de la durée de la vie active et, par conséquent, l’augmentation de la prévalence des maladies néoplasiques dans la population active, rend plus fréquente la possibilité de délivrer une aptitude à l’exposition aux radiations ionisantes chez ces travailleurs.

L’objectif de cette enquête italienne est de proposer une aide à l’avis d’aptitude pour les salariés ayant un antécédent de néoplasie, de retour à l’emploi.

Tout en acceptant la validité de la corrélation linéaire sans seuil de précaution, pour les effets stochastiques, nous avons pris en compte les données de la littérature qui montrent que l’exposition à de faibles doses de radiations ionisantes n’augmente pas le risque d’effets stochastiques et la façon dont l’exposition professionnelle potentielle à de faibles doses n’augmente pas le risque supplémentaire de cancer chez les sujets ayant des antécédents de cancer.

Des éléments de jugements objectifs sur la maladie néoplasique et l’activité de ces travailleurs ont été recueillis, mais l’état psychologique, l’intérêt professionnel et les opportunités de carrière ont été prépondérants.

En conclusion, des critères de jugements ont été appliqués chez des travailleurs avec un antécédent de cancer et exposés aux radiations ionisantes. L’évaluation globale est la première approche clinique à adopter pour un jugement rationnel de l’aptitude de ces travailleurs malgré la nécessité d’une gestion personnalisée pour chaque individu.

(publié le 20 août 2015)