Former les équipes à mieux accueillir les malades chroniques

R. Le Saint Entreprise et Carrières, 2015, n°1228, pp. 6-7

"Cap santé entreprises" investi dans le maintien au travail des salariés concernés par des pathologies graves, imposant des traitements lourds et des absences répétées, propose de sensibiliser les entreprises (managers, collègues) au comportement à adopter.
Par peur de ne plus avoir de responsabilités, les salariés évitent de déclarer leur état de santé, ne donnent pas d’informations quant à leurs arrêts de travail répétés, ce qui n’est pas toujours compris et ce qui crée un frein à leur accompagnement.
Les managers sont assez désemparés face à ces malades car ils ne savent pas souvent quoi leur dire. De plus il leur faut apprendre à gérer émotionnellement l’annonce d’une affection dans une équipe car cela peut créer un stress chez les collègues ou trop d’empathie vis-à vis des salariés malades.
Le but de ce nouvel acteur est

  • d’informer sur ces maladies chroniques, de décrire les dispositifs législatifs existants, les adaptations de poste possibles,
  • d’expliquer comment contrôler la réaction à l’annonce d’une telle nouvelle et comment repérer les émotions que vivent les salariés malades et comprendre leurs réactions,
  • de donner les clés pour faciliter le retour au travail et savoir poser les bonnes questions qui vont permettre le meilleur aménagement possible des conditions de travail.

Tout cela se pratique sous forme de jeu de rôles auquel sont invités à participer les managers, les dirigeants d’entreprise, les délégués du personnel, l’infirmière, le médecin du travail ....

(publié le 7 mai 2015)