Retour au travail après amputation des membres inférieurs, d’origine professionnelle ou non professionnelle,
Return to work after occupational and non-occupational lower extremity amputation

W.S. Journeay, T. Pauley, M. Kowgier, M. Devlin Occupational Medicine 2018, vol 68, n°7,pp. 438-443. Bibliographie.

Les facteurs ayant une influence sur le retour au travail (RTW) après une amputation du membre inférieur sont importants à connaître en vue de la réadaptation professionnelle. Cette enquête canadienne compare le retour au travail des patients ayant eu une amputation traumatique d’origine professionnelle et les amputations liées à d’autres causes.

Une étude de cohorte rétrospective a été menée auprès des participants employés au moment de l’amputation et au moins un an après leur sortie de rééducation fonctionnelle. Le principal critère d’appréciation était le retour au travail.
Cent quarante sept amputés ont été inclus et 69 % sont retournés au travail. Le motif de l’amputation n’a pas eu d’incidence sur le retour au travail (OR = 1,83 ; p non significatif).
Les amputés trans-fémoraux étaient moins susceptibles de retourner au travail (OR= 0,22 ; p< 0,05).
Le nombre d’années écoulées depuis l’amputation (OR = 1,2 ; p = 0,001) et l’incidence de la réinsertion à la vie normale (OR = 1,05 ; p < 0,001) permettaient de prédire le retour au travail, après ajustement des autres co-variables.
L’étiologie de l’amputation n’a pas eu d’influence sur le retour au travail. Les années écoulées depuis l’amputation, le niveau de l’amputation et l’indice de retour à la vie normale étaient associés au retour au travail, ce qui peut être important à prendre en compte dans le pronostic et la planification du retour au travail.

(publié le 8 juillet 2019)