Place des infirmières du travail dans la surveillance des travailleurs de nuit

O. Gorand, B. Soty Archives des Maladies Professionnelles et de l’Environnement, 2009, vol. 70, n°3, p. 283-286
Afin de promouvoir une réelle politique de santé au travail en vue d’améliorer la prévention des risques professionnels en lien avec le travail de nuit, une "pratique innovante" dans le cadre de la surveillance médicale des travailleurs de nuit a été mise au point au sein d’une grande entreprise industrielle. Il s’agit d’actions préventives auprès des salariés de nuit comportant une "prestation santé au travail" (PST) assurée par les infirmières. Cette PST comprend un volet médical comportant deux axes : l’un sur l’information et le dépistage des troubles du sommeil et l’autre sur les risques cardiovasculaires avec notamment l’information et le dépistage des troubles de la nutrition. S’y ajoutent des actions de terrain (études des indicateurs tels que passage aux infirmeries, absentéisme, résultats des questionnaires remplis par les salariés, cellule de veille avec études de postes pour les opérateurs se plaignant de TMS (troubles musculosquelettiques) . Après trois ans de mise en place, cette PST remporte une forte adhésion de tous les salaréis, permettant d’enrichir la visite médicale mais donnant aussi l’occasion aux infirmières en santé au travail de trouver un support d’échange avec les salariés de nuit, leur permettant d’aborder avec eux, des sujets nutritionnels, d’hygiène de vie ou de rythmes de sommeil.
(publié le 14 décembre 2009)