Suivi post-professionnel : présentation de la plateforme web POST-PRO

A. Gressier, G. Gourier, B. Lodde, J-D. Dewitte, D. Lucas Archives des maladies professionnelles et de l’environnement, 2021, vol.82, n°3, pp.305-308. Références
Plus de 1,8 millions de salariés en France ont été exposés entre 2010 et 2017 à au moins un produit chimique cancérogène et 2,3% des nouveaux cas de cancers pourraient être attribués à des expositions professionnelles passées.
Si la surveillance médicale des salariés actifs est assurée par les services de Santé au Travail, elle est relayée à la retraite ou lors du chômage aux médecins généralistes, via le dispositif de suivi post-professionnel (SPP), souvent méconnu des médecins généralistes.
Pour y remédier, existe la plateforme web "POST-PRO", en accès libre, sans inscription ni mot de passe à l’adresse http://suivipostprofessionnel.fr. Elle se présente sous la forme d’un lexique interactif permettant après sélection d’un agent cancérogène donné, l’accès à une fiche synthétique apportant des informations, et offrant ainsi une aide à la décision médicale pour améliorer la mise en place et l’application du SPP.
L’utilisation étendue de cette plateforme améliorerait la détection et la prise en charge plus précoce des cancers d’origine professionnelle et s’inscrirait ainsi dans les objectifs du Plan Cancer 2014-2019.
(publié le 5 octobre 2021)