Comparaison entre quelques systèmes de santé au travail
France, Allemagne, Royaume-Uni

G. Leclercq Préventique sécurité, 2011, n°117, pp.74-75
A partir des éléments diffusés par les ordres nationaux de médecins et en consultant différents sites proposant des informations à propos des systèmes de santé au travail en Europe, l’auteur analyse les particularités de ces systèmes et en tire des conclusions pour une évolution des services de santé au travail en France.
L’Allemagne et le Royaume-Uni disposent de moins de médecins du travail que la France et font appel à un grand nombre de pluridisciplinaires. Si l’Allemagne fait appel à des médecins généralistes, à côté des médecins du travail, les Britanniques utilisent beaucoup les services des infirmières.
Les examens médicaux sont beaucoup moins fréquents au Royaume-Uni qu’en France et si une obligation de résultats pèse sur les employeurs, ces derniers gardent la possibilité de choisir les moyens qui leur paraissent les plus adaptés sauf pour certains risques majeurs où existe une obligation de certains examens médicaux.
Toutefois, l’étude des statistiques concernant les accidents du travail et celle des enquêtes paneuropéennes quant à l’information des salariés sur les risques de leur travail, laissent à penser que les résultats de l’Allemagne et du Royaume-Uni sont au moins aussi bons que ceux de la France, si ce n’est sensiblement meilleurs.
Il faut en conclure que la prévention primaire doit être développée prioritairement. Il convient de s’inspirer de ces modèles européens mais sans toutefois ignorer la demande sociale et nos particularités culturelles.
(publié le 26 octobre 2011)