La déclaration des maladies professionnelles analysée dans cinq pays

Prévnetion BTP, 2015, n°185, pp.16-17.
L’organisme Eurogip a analysé les statistiques en matière de déclaration des maladies professionnelle dans cinq pays d’Europe : Allemagne, Danemark, Espagne, France et Italie.
En 2011, le nombre de demandes de reconnaissance rapportées à 100 000 assurés était de 681 au Danemark, 619 en France, 220 en Italie, 219 en Espagne et 174 en Allemagne.
En ce qui concerne les cas reconnus, la France est largement en tête avec 426 cas, suivie par le Danemark (149 cas), l’Italie (86) et l’Allemagne (85), (pas de données pour l’Espagne).
Les plus grands nombres de déclarations professionnelles concernent les troubles musculosquelettiques (TMS), les hypoacousies, les dermatoses et les cancers mais dans des volumes différents.
En ce qui concerne les TMS, la France déclare 492 cas mais l’Allemagne, 25.
Si les cancers sont reconnus dans des proportions comparables au Danemark, en Italie et en Allemagne (entre 5 et 6 cas pour 100 0000 assurés), la France affiche un ratio de 11 cas pour un niveau de déclaration égal à celui de l’Italie mais inférieur à l’Allemagne (20 cas) et au Danemark (23 cas).
Les disparités apparaissent très fortes entre les cinq pays étudiés.
Les experts jugent que la sensibilisation aux risques de cancer professionnel est insuffisante en Europe et que l’accès des victimes à l’indemnisation doit être améliorée.
(publié le 9 avril 2015)