Maladies liées à l’amiante chez les démolisseurs de navire bangladais : une enquête pilote

Asbestos-related disease in Bangladeshi ship breakers : a pilot study M Courtice, P Demers, T Takaro, S Vedal, A Ahmad, H Davies, Z Siddique International Journal of Occupational and Environmental Health, 2011, vol 17, n°2, pages 144-153. Bibliographie.
Une enquête pilote a testé la faisabilité de conduire une recherche en santé au travail au Bangladesh en examinant la prévalence des maladies liées à l’amiante incluant l’asbestose, les symptômes respiratoires liés au travail et les attitudes vis-à-vis de la santé au travail et de la sécurité chez un groupe de migrants de l’intérieur démolisseurs de navires. Des données ont été recueillies sur les histoires cliniques et professionnelles, les symptômes respiratoires, la santé au travail et les pratiques de sécurité au Bangladesh. Un relecteur a revu toutes les radiographies du thorax de face. Chez les 104 démolisseurs masculins de navire étudiés, la prévalence des maladies liées à l’amiante était de 12 %, au sein desquels l’asbestose représentait 6%. La connaissance de l’amiante et des mesures de sécurité et de santé au travail était quasi inexistante. La prévalence des maladies liées à l’amiante est faible par rapport aux enquêtes portant sur les constructeurs ou réparateurs de navires, mais une sous-estimation du risque pourrait avoir résulté des enjeux mis en évidence au cours du projet d’enquête et de sa mise en place qui incluaient : une non-coopération de la branche d’activité et une culture de corruption ; les barrières linguistiques et technologiques, et un manque régional de connaissance des médecins et de la recherche sur les maladies professionnelles.
(publié le 6 décembre 2011)