Attitudes et pratiques des médecins du travail vis-à-vis de la prévention des cancers professionnels

Occupational physicians’attitudes and practices in relation to occupational cancer prevention P. Verger, C. Pardon, H. Dumesnil, D. Charrier, B. de Labrusse, M-P. Lehucher-Michel, A. Viau, S. Arnaud, M. Souville International Journal of Occupational and Environmental Health, 2010, vol 16, n°3, pp. 320-329. Bibliographie.
Les auteurs marseillais ont réalisé une enquête qualitative auprès de 20 médecins du travail, dans le Sud-Est de la France en 2008, pour étudier leurs attitudes vis-à-vis de la prévention des cancers professionnels. Les pratiques des médecins du travail en ce qui concerne les cancers professionnels sont centrées principalement sur la prévention. De nombreuses difficultés entravaient ces activités : les attitudes qui minimisaient les risques cancérogènes aussi bien de la part des employeurs que des salariés, l’absence ou l’inadéquation de règles d’évaluation pour identifier les risques pour la santé, et les difficultés pour obtenir les fiches individuelles d’exposition que les employeurs sont supposés compléter pour identifier les salariés exposés aux cancérogènes. D’autres problèmes étaient liés aux ressources disponibles pour les médecins du travail et leurs contraintes de temps. Enfin, certains médecins du travail ont signalé qu’ils ne s’estimaient pas efficaces. Les résultats de cette enquête suggèrent le besoin de renforcer la formation initiale des médecins du travail, d’établir et d’adopter des guides de bonnes pratiques pour différents aspects de leurs exercices pratiques, et d’améliorer les collaborations entre les médecins du travail et les autres professionnels spécialisés dans la prévention des risques professionnels.
(publié le 9 décembre 2010)