Franchiseur-franchisés : quelle place pour la prévention des risques professionnels ?

O. Le Berre, L. Théveny Hygiène et sécurité du travail, 2015, n°241, pp.6-8
" La franchise est un accord par lequel une entreprise - le franchiseur - accorde à une autre entreprise - le franchisé -, le droit de commercialiser des produits et /ou des services en échange d’une compensation financière directe ou indirecte".
La franchise en France est très développée et connaît une progression régulière. Elle concerne actuellement 335 000 salariés.
L’INRS a étudié la relation franchiseur-franchisés du point de vue de la prévention des risques professionnels.
Le franchiseur est un concepteur qui intervient dans la définition des produits et services, le choix des locaux, l’aménagement des points de vente et l’organisation du travail. Il peut donc agir sur la prévention primaire en supprimant les dangers dès la conception et en agissant directement sur les futures conditions de travail du franchisé et de ses salariés.
L’obligation du franchiseur porte sur différents types d’action que sont la formation initiale et continue, l’information, l’assistance et l’animation du réseau, l’évolution du concept.
A charge du franchisé, de diffuser ces bonne pratiques.
Cette démarche bien menée pourrait représenter un formidable moyen de démultiplication de bonnes pratiques en prévention des risques professionnels.
(publié le 29 février 2016)