Les risques du travail
Pour ne pas perdre sa vie à la gagner

A. Thébaud-Mony, P. Davezies, L. Vogel, S. Volkoff Éditions La Découverte, Paris, 2015, 604 pages.
Depuis les années 1990, le débat social intègre la question des conditions de travail, mais en débit d’améliorations évidentes, les menaces à la santé au travail n’ont pas disparu, parfois masquées par l’externalisation des risques.
L’économie mondiale a vécu de profonds bouleversements entraînant des modifications importantes dans le monde du travail et les modalités de gestion de la main d’œuvre se sont trouvées modifiées accroissant l’isolement des salariés. C’est dans ce contexte que l’on a assisté à une flambée des troubles musculo-squelettiques et qu’a été mis l’accent sur les risques psychosociaux qui engendrent mal-être, états anxio-dépressifs, voire suicides dans des populations autrefois socialement privilégiées.
Il est dès lors important que les salariés, leurs représentants et tous les préventeurs s’approprient les connaissances indispensables pour favoriser la protection de la santé sur les lieux de travail.
Cet ouvrage qui renouvelle la précédente édition de 1985 est une œuvre pluridisciplinaire à laquelle a participé une équipe internationale constituée de sociologues, enseignants, chercheurs en santé au travail, juristes, statisticiens, ergonomes mais aussi syndicalistes, toxicologues, médecins et psychologues.
Cet ouvrage "a été conçu comme une synthèse adaptée à l’étape actuelle, qui fournit des outils pour une lecture critique de l’abondante littérature consacrée à la santé au travail".
(publié le 30 juillet 2015)