Démarche de prévention pour les entreprises organisées en réseau : le cas du transport et de la logistique

L. Wioland, V. Govaere Références en Santé au Travail, 2018, n°155, pp. 39-49
La problématique des entreprises de transport routier de marchandises et de logistique (TRML) est d’optimiser et de fluidifier la chaîne logistique dans son ensemble afin d’être rapide et flexible, mais aussi de tracer et de rationaliser leur activité. Les différentes activités ne sont pas isolées les unes des autres et l’organisation se fait en réseau.
Dans les entreprises de ce type, il a été mis en évidence le phénomène de propagation. Cela veut dire qu’une solution ciblée sur une seule situation de travail peut impacter les conditions de travail d’autres utilisateurs, voire les détériorer.
Le pendant de ce phénomène de propagation en termes d’actions de prévention est le principe "d’agir ailleurs" qui vise à interroger la situation de travail sur laquelle il est le plus pertinent d’intervenir pour agir efficacement en prévention des risques professionnels.
Une démarche de prévention baptisée " Proagir" a été élaborée dans ce secteur.
Elle permet d’identifier la source des problèmes (dans et hors de la situation de travail concernée). Au centre, d’une part, la gestion des flux de marchandises et des flux informationnels et d’autre part, la gestion des facteurs perturbateurs ou protecteurs issus des entités connectées.
Cette démarche certes prometteuse pour les activités en réseau reste encore à approfondir dans ses aspects méthodologiques et de déploiement afin de la rendre accessible aux préventeurs. Une fois les outils construits et validés, après recueil des informations nécessaires, la démarche ergonomique classique d’intervention sera déployée. Il conviendra d’avoir préalablement collecté les problèmes spécifiques auprès des entités amont et aval (entretiens avec les opérateurs, l’encadrement, la direction). Suivra une phase d’observation.
Cette méthode viendrait en complément des actions classiquement mises en œuvre.
(publié le 31 octobre 2018)