Dépistage de la dépression dans le milieu de santé au travail
Screening of depression in the occupational health setting

R.D. Newcomb, M.W. Steffen, L.E. Breeher, G.M. Sturchio, M.H. Murad, Z. Wang, R.G. Molella Occupational Medicine 2016, vol 66, n°5, pp. 390-393. Bibliographie.

Le coût de l’absentéisme et du présentéisme au travail, dû à la dépression aux États-Unis est important. Cette étude américaine évalue la fréquence de la dépression et son incidence sur la prise en charge dans le milieu de la santé au travail. Les patients se présentant à une consultation de santé de travail ont complété un outil standardisé de dépistage de l’âge de la dépression et ont été comparés à un groupe non testé dans le même établissement. Les répondants ayant des scores supérieurs à 15 points au questionnaire de santé à 9 items (PHQ-9) et non traités pour dépression ont été pris en compte pour une évaluation plus poussée. Un groupe témoin de patients a été sélectionné dans le même établissement un an auparavant et les dossiers ont été examinés à la recherche de dépression antérieure, avec les traitements et leurs résultats. Après un an, la fréquence de la dépression, le score PHQ-9 pour les patients interrogés, les jours d’absence au travail, les restrictions permanentes et le travail à temps partiel ont été enregistrés pour les 2 groupes.

Deux cent cinq patients ont été dépistés pour dépression. Le dépistage a été associé à une augmentation de la fréquence du diagnostic de dépression en cours (30 % par rapport à 4 % ; p< 0,05). Le dépistage a été associé à des taux similaires d’absentéisme, mais avec un plus faible nombre de jours à temps partiel (97 par rapport à 159 jours, p< 0,001). Après ajustement sur l’âge, le genre, les antécédents et le traitement de la dépression, le dépistage a été associé à des probabilités moins élevées d’être soumis à des restrictions temporaires de travail (OR = 0,55 ; IC 95 % de 0,38 à 0,78) ou des restrictions permanentes de travail (OR = 0,35 ; IC 95 % de 0,23 à 0,52).

Le dépistage de la dépression avec des outils adéquats, peut réduire la durée des restrictions temporaires ou permanentes dans le poste de travail.

(publié le 29 mai 2017)