Île-de-France
La prévention en santé au travail : premier bilan positif

P. Rollandin Préventique, 2017, n°151, pp. 88-94
La santé au travail a désormais pour mission "d’adapter le travail au travailleur, en prévenant les risques et anticipant les évolutions".
Dans cette optique ont été créés les CPom, contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens associant les trois acteurs majeurs de la santé au travail : l’État, l’Assurance-maladie et les services interentreprises de santé au travail (Sist).
Sur la base d’un cahier des charges, des objectifs à 5 ans sont définis par et dans chaque région. Les CPom de l’Ile-de-France correspondent aux priorités régionales en termes de sinistralité.
Le bilan à 1 ou 2 ans est positif témoignant d’un engagement des partenaires, d’une volonté d’efficacité (incitant les petits services de santé au travail à se regrouper en unités plus importantes, disposant de plus de moyens) et d’un engagement dans la durée. C’est ainsi que 12 500 actions de conseil ou d’accompagnement ont été menées par les équipes pluridisciplinaires des Sist, et que la Cramif a organisé 200 réunions de travail.
Au-delà des conseils techniques et organisationnels prodigués aux entreprises et des documents divers diffusés aux PME (recommandations, préconisations, guides de sécurité), des aides financières peuvent être proposées par la Sécurité sociale, pour l’achat d’équipements ergonomiques ou sécurisés, ou susceptibles d’améliorer la qualité de vie au travail.
Le message clé aux entreprises est le suivant : faire appel aux compétences des services de santé au travail pour être conseillé et accompagné.
(publié le 29 mai 2017)